Destination

Manihi

Les bonnes raisons pour y aller

  • Des fonds marins exceptionnels.
  • Un lagon turquoise parsemé de fermes perlières.
  • Des activités variées et notamment : pique-nique sur des « motu » sauvages, pêche à la ligne, plongée libre, …

A ne pas manquer

  • Les fermes perlières (souvent fermées le week-end, se renseigner),
  • les motu (ilot),
  • l’observation de la faune sous marine et des coraux aux couleurs vives.

Le saviez vous?

  • La première ferme perlière de Polynésie s’est installée à Manihi en 1968.
  • Cinq critères permettent d’estimer la valeur d’une perle : le diamètre, la forme, la surface, le lustre et enfin la couleur.

Air Tahiti magazineAir Tahiti Magazine
Couverture Air Tahiti magazine

Description

Manihi, située à 520 km de Tahiti, est également appelée « l’Île aux Perles ». C’est en effet dans cet atoll que l’aventure de la perliculture a commencé, avec l'ouverture de la première ferme perlière de Polynésie en 1968, donnant naissance aux tous premiers de ces précieux joyaux de couleur sombre, aux reflets tantôt dorés, grisés, bleutés ou rosés. En fait, ils ont toujours existé à l’état naturel mais c’est la mise en culture des huîtres pinctada margaritifera qui a permis l’essor de cette activité économique devenue primordiale pour la Polynésie Française. Les exploitations perlières sont disséminées sur le lagon et certaines d’entre elles ouvrent volontiers leurs portes aux visiteurs pour leur livrer une partie de leurs secrets.

Manihi est également réputée pour ses fonds marins exceptionnels. La pêche à la ligne que l’on peut pratiquer lors des excursions, est une occupation des plus amusantes, surtout lorsque le poisson est coopératif et qu’il se retrouve au menu d’un sympathique barbecue sur la plage. L'île regorge en effet de « motu » cernés par une mer cristalline, qui invitent à la baignade, à la plongée libre ou au farniente.

Les habitants vivent à Turipaoa situé à proximité de la seule passe du même nom, au sud-ouest de l'île. Ils sont récoltants de coprah, pêcheurs, artisans, exploitants de fermes perlières mais aussi d'excellents musiciens. Quelques pensions de famille accueillent les voyageurs, dans une atmosphère détendue et un cadre idyllique.

A faire


Activités nautiques :

  • Excursion avec pique nique sur un « motu » (îlot),
  • plongée sous-marine (sous réserve que le centre soit ouvert),
  • plongée libre dans le lagon ou descente de passe,
  • pêche à la palangrotte (pêche à la ligne).


Activités terrestres :

  • Visite d’une ferme perlière,
  • visite du village de Turipaoa.

Géographie

  • Superficie : 192 km²(lagon).
  • District : Paeua (Turipaoa).
  • Population :  + 1271 habitants.

Infos pratiques

  • Banque(s) : non.
  • Bureau(x) de Poste : oui.
  • Point(s) téléphone : quelques cabines téléphoniques au village.
  • Commerce(s) : ils sont rares. Possibilité d'achat direct de perles sur les lieux de production (souvent fermés le week-end).
  • Restaurant(s) : en dehors des pensions de famille, les possibilités de restauration sont réduites.
  • Soins médicaux : 1 infirmerie.

Cette île peut être visitée avec le(s) pass : Pass Corail

Conseils de voyage

Consultez les rubriques ci-dessous, pour un voyage en toute tranquillité :