Destination

Makemo

  • Photo de l'île
  • Photo de l'île

Les bonnes raisons pour y aller

  • Un lagon d’une exceptionnelle beauté, présentant toute la palette des bleus et verts.
  • Un atoll immense, le troisième plus grand de Polynésie française.
  • De superbes « motu » (îlots).
  • Les deux passes de Makemo sont reconnues pour la richesse et la diversité de leur faune sous marine.
  • Visite de lieux mystérieux et de vestiges archéologiques.

A ne pas manquer

  • Le lagon et les « motu » (îlots)!
  • le village pittoresque de Pouheva,
  • le « village fantôme » de Punaruku,
  • le « Komo Mokorea » (plan d’eau des sirènes),
  • l'église catholique,
  • le phare,
  • le Sanctuaire des Baleines.

Le saviez vous?

  • Makemo est le troisième plus grand atoll des Tuamotu et de Polynésie française, après Rangiroa et Fakarava.
  • En 1926, le navigateur français Alain Gerbault y avait fait une halte et fut tant charmé, qu’il surnomma Makemo, « atoll de la perfection ».

Air Tahiti magazineAir Tahiti Magazine
Couverture Air Tahiti magazine

Description

Makemo est le troisième plus grand atoll des Tuamotu par l'étendue de son lagon : sa largeur varie de 5 à 8 km seulement mais il s'allonge de 65 km du Nord Ouest au Sud-Est. Située à 500 km à l'Est de Tahiti, c’est une île encore méconnue, qui sort peu à peu de sa réserve au travers du tourisme.


Makemo est pourtant dotée de nombreux atouts : de superbes fonds marins reconnus pour la diversité et la richesse de leur faune sous-marine, d’innombrables « motu » de sable fin totalement préservés, le paisible village de Pouheva avec son église blanche immaculée ou encore le mystérieux « village fantôme » de Punaruku, déserté il y a bien longtemps. Les habitants de l’atoll vivent de la pêche, du coprah et de la perliculture. Ces dernières années, Makemo s’est surtout développé en tant que pôle commercial et administratif, puisqu’il est chef lieu d’une commune qui compte 11 atolls.


C’est aussi un lieu chargé d’histoire et de légendes. Il était en effet autrefois la patrie du héros Moeava, guerrier fameux qui accomplit de nombreux exploits dans l'archipel des Tuamotu ; on raconte également que les sirènes, appelées les « Mokorea», avaient élu domicile sur un «motu», près d’une large vasque naturelle d’eau douce, qu’il est possible de visiter.

En 1803, Buyer est le premier Européen à y accoster et, bien plus tard, en 1926, le navigateur français Alain Gerbault y fit une halte ; il fut tant charmé, qu’il surnomma Makemo « atoll de la perfection ». De fait, la pureté de son lagon émeraude, l’atmosphère paisible qui y règne et ses multiples centres d’intérêt, en font une destination de rêve au bout du monde…

A faire

Activités nautiques :

  • Plongée libre,
  • chasse sous marine,
  • excursions sur le lagon.

 

Activités terrestres :

  • visite du village et des sites historiques ou légendaires.

Géographie

  • Superficie: 700 km² (lagon).
  • District: Pouheva.
  • Population: + 832 habitants.

Infos pratiques

  • Banque(s) : non.
  • Bureau(x) de Poste : au village.
  • Point(s) téléphone : quelques cabines au village.
  • Commerce(s) : quelques uns.
  • Restaurant(s) : quelques snacks ; il est conseillé de se restaurer dans votre pension de famille.
  • Soins médicaux : 1 infirmerie.

Conseils de voyage

Consultez les rubriques ci-dessous, pour un voyage en toute tranquillité :